mercredi 21 août 2013

Neige


jeudi 8 août 2013

Côté vaisselle : la famille verte du Musée de la Compagnie des Indes à Lorient




Qu'appelle-t-on la "famille verte" ?


Les porcelaines de la famille verte se caractérisent par un décor où dominent les émaux verts, issus de l'oxyde de cuivre.
Le camaïeu de teintes vertes est relevé par l'utilisation, plus discrète, d'autres couleurs : jaune, bleu, violet, rouge, et l'or mat qui contraste avec l'éclat des émaux. Le vert prend une place majeure grâce aux nuances subtiles obtenues par les céramistes chinois mais également par l'utilisation abondante du décor végétal.
Les décors sont posés "sur couverte", c'est-à-dire après la pose d'un émail protecteur et une première cuisson de grand feu (1400°). Les décors sont ensuite fixés grâce à une cuisson de petit feu (800°) ; en effet, le cuivre, qui donne les tons verts, ne résisterait pas à une cuisson de grand feu.
Succédant aux décors « bleu et blanc », les décors de la famille verte ont été massivement développés et exportés vers l'Europe par les céramistes chinois sous le règne de l'Empereur Kangxi (1662-1730).
Le décor de ces porcelaines était apprécié pour sa parfaite utilisation de l'espace, les dessins savants et vigoureux et l'absence de surcharge décorative.


Porcelaine, émaux polychromes sur couverte et or
Chine - règne de Kangxi (1662-1722), entre 1715 et 1720
L. 36 cm ; l. 27 cm
Dépôt du Musée des Beaux-Arts de Rennes
Inv 794.1.683
Porcelaine, émaux polychromes sur couverte
Chine - règne de Kangxi (1662-1722), vers 1710
D. 26 cm ; H. 43 cm


Musée de la Compagnie des Indes, Ville de Lorient
Inv 996.7.1