dimanche 17 juillet 2011

Tisane du jardin d'inspiration médiévale, à la manière d'Hildegarde

Hildegard von Bingen (1098-1179) fut une grande visionnaire, une musicienne qui composa de nombreux cantiques, un "médecin" et une éminente naturaliste, dont l'oeuvre est toujours reconnue.

Son histoire :
Issue d'une famille noble, elle est confiée par ses parents, à huit ans, à une communauté de religieuses bénédictines de Disibodenberg, près de Bingen. Elle devient Mère Supérieure de la Communauté en 1136 et fonde d’autres ordres à Rupertsberg et Eibingen.
Son oeuvre :
Elle consigne ses expériences dans un premier livre : "Scivias", qui lui apporte la célébrité dans toute l’Europe. Elle est consultée par des empereurs, des monarques, des chefs religieux et elle est une figure importante de la vie politique et diplomatique de son époque.

Son ouvrage "Materia Medica" (médecine de plantes) reste toujours une référence.

Les causes et les remèdes


Voici une idée de mélange facile à réaliser avec les plantes du jardin, à la manière d'Hildegarde.
A vos pots d'herboristerie !

* Si vous avez des fleurs dans votre jardin, cueillez les toujours par temps sec.
* Privilégiez les sommités toujours plus parfumées.
* Faites sécher vos fleurs séparément sur des plateaux recouverts de linges et déposés dans un endroit sec et à l'ombre.
* Vos fleurs doivent être bien sèches (craquantes au touché) avant la mise en pot.
* Stockez vos mélanges dans des pots en verre recouverts d'un rond de tissu tenu par un élastique.
* Étiquetez et rangez les dans une armoire à l'abri de la lumière.

* Vous pouvez également acheter les plantes déjà séchées en sacs dans les coopératives bio ou sur les marchés et composer vos mélanges selon vos goûts.

Réunissez soucis, verveine citronnée, cynorhodon, roses, bleuets, onagre, menthe, agastache, mélisse, graines de fenouil, feuilles de cassis ... et des fruits séchés au four.

Mélange 1 :
Une poignée de verveine, quelques copeaux de pomme séchée, du cynorhodon coupé en petits morceaux, quelques pétales d'onagre, de roses, de bleuets.

Mélange 2 :
Une poignée de menthe, deux cuillères à café de racine de réglisse, deux cuillères à café de thé vert.

Mélange 3:
Une poignée de tilleul, une poignée de mélisse, de pétales de soucis.

Si vous sucrer vos tisanes, pensez au miel !

L'occasion de faire un tour au jardin :

Affiche Scènes d'Automne


samedi 16 juillet 2011

Confiture d'abricots à la vanille : utilisation de l'agar agar


Pour faire face au soucis d'une confiture "pleine d'eau" - et c'est souvent le cas pour l'abricot - : l'agar agar semble être la meilleure solution. Facile à trouver et à utiliser, il réduit le temps de cuisson et permet à la confiture de bien se tenir.




Pour 7 à 8 pots

4 grammes d'agar agar
2 kg d'abricots dénoyautés
700 g de sucre
3 gousses de vanille ou un petit pot de poudre de vanille



* Dans la bassine à confiture, cuisez 30 minutes, à feu doux les abricots mélangés au sucre avec les gousses de vanille fendues (vous pouvez également les couper au ciseaux en petits morceaux qui resteront dans la confiture).
* En fin de cuisson, mélangez l'agar agar à un peu de jus collecté dans la bassine, puis ajoutez le mélange à la confiture en tournant bien l'ensemble, laissez monter à ébullition pendant quelques minutes (2 ou 3 min.),
* versez dans les pots immédiatement.

La menthe ou encore l'amande peuvent également accompagner l'abricot.

Pour la menthe : Faites infuser des feuilles de menthe au début de la cuisson des abricots.
Pour l'amande : Vous pouvez utiliser de l'extrait d'amande et joindre des amandes effilées à votre confiture.