jeudi 28 avril 2011

La foudre et le chêne de Georges BREUIL et Bernard GRANGER

La foudre et le chêne, ci dessous, extrait de

Un conte musical de Georges Breuil et Bernard Granger

Le conte « La foudre et le chêne » décrit la vie d’un homme en quête de liberté, chemin qui passe par la découverte et la prise de conscience de son environnement.
Un voyage conté et musical aux accents celtique, folk, rock, traditionnel et classique proposé par : Bernard Granger : comédien, auteur compositeur interprète et Georges Breuil : compositeur, violoniste, multi instrumentiste (violon, guitare acoustique et électrique, mandole et orchestrations).
Une réflexion et une prise de conscience de l’utilité de la culture dans la société par les thèmes du développement durable, de la philosophie, de la parole, de la lecture et de la création artistique.


Le sens symbolique :
L’horizontalité et la verticalité, qu’on peut transposer par le chêne symbolisant la pous­sée vers le haut, le progrès lent et continu, la sagesse, la grandeur, la solidité, la durée, la puissance, le matériel, le concret, le masculin, le bois, l’immobilité.
Et la foudre symbolisant la surprise, l’inatten­du, le choc, l’abstrait, la passion, la violence, le feu, le féminin, l’air, la légèreté, le mouve­ment.

Le(s) sens philosophique(s) :
En langage d’amour on parle autant du coup de foudre, de la passion, de sérénité, de du­rée, de fidélité autant que d’infidélité. Contra­dictions et/ou complémentarités de la sagesse et de la folie, de la douceur et de la violence. L’amour réunit d’abord les différences, c’est là tout son sens.

« Je pense, en toute honnêteté que j’ai eu l’im­mense prétention dans ce conte de décrire ce qu’est l’amour pour moi. J’avais besoin de m’expliquer par écrit ce que je ressentais vis à vis de ma vie, de mes rencontres avec les êtres qui la partage, proches ou de passage, de la nature que je côtoie au quotidien, (je vis en Bretagne à 200 mètres d’une crique) et bien entendu de la société à laquelle je participe. »

Rencontre, nature, société : ingrédients chimiques de la vie qui créent des événe­ments. Événements qui se transposent en récit imaginaire.

La presse en parle. Hervé Queillé. Le Télégramme. Page Bretagne
Spectacle. « La Foudre et le chêne » : percutant ! (Extrait)
Une invitation au voyage, pour «évoquer, sans en avoir l'air, des problèmes de Gaïa, notre belle planète, si menacée».

Ils transcendent genres et chapelles au service d'une histoire d'amour. Classique, direz-vous? Sauf qu'il s'agit d'amour universel. D'un homme pour une femme, bien entendu, mais aussi pour la terre, les amis, la nature. En suivant les aventures de Gandalf, transposition de Merlin l'enchanteur, en nos temps présents, en frissonnant de plaisir comme des gamins et en s'abandonnant à cette histoire où une femme de grande beauté transforme en cendres ceux qui la regardent, où le roi devient chêne, c'est finalement à un mini congrès de Copenhague que nous invite l'auteur.

Le jeudi 19 et vendredi 20 Mai à 20 H 30
Au Théâtre du Totem
4 Rue du Moulin à Papier
22000 Saint-Brieuc
Entrée libre sur réservations au 02 96 61 29 55
Ou par retour de mail à
conteceltique@gmail.com

dimanche 24 avril 2011

Chocolat en boîte


Une petite boîte rose et marron, des petites enveloppes roses,
des messages poétiques et originaux,
accompagnés d'un carré de chocolat noir 75% cacao :

voici une autre manière d'offrir du chocolat proposée
par "Rouge Papille"
Quatre thèmes sont proposés :
Poésie, Théâtre, Etonnant mot, Voyage








Extraits :

"Voir une mer d'huile
Ne présage rien de bon
A une sardine"

De Alain Jean MACE,
dans Hanneton mon frère
édition Epi de seigle



Parfois ...

"Parfois
Dans la pâtisserie
de la rue de l'Opéra,
Une religieuse se fait croquer
par un diplomate"

"Parfois
La femme du boulanger
N'a même pas lu Pagnol"

...

De JC. TOUZEIL,
recueil de "parfois"
éditions Le farfardet bleu


à lire et à déguster

Pour en savoir plus c'est : ICI

Petits muffins courgette-menthe et fromage



La menthe reprend du poil de la bête et fait peau neuve,
profitons en, en la cuisinant, pour aromatiser des petits muffins : surprise !



Ingrédients :

500 g de courgettes
15 feuilles de menthe
3 oeufs
100 g de fromage râpé
sel et poivre

- Coupez les courgettes en lamelles, puis en petits morceaux, faites les cuire quelques minutes à la poêle, afin de les "sécher".
- Battez les oeufs, ajoutez le fromage, le sel, le poivre, les feuilles de menthe ciselées très fin.
- Placez cet appareil dans des petits moules, type "à muffins" et enfournez pendant 30 minutes à 180°C.
- Servez tiède ou froid, avec une salade.


Cuillère recyclée : une petite bête qui ne peut plus manger la grosse !



Pour les enfants, aidés des grands :

Une vieille cuillère, quelques perles et du fil de fer de couleur,
quelques gouttes de peinture assortie et voici une drôle de petite bête !







modèle réalisé à partir de l'ouvrage " Petites bêtes en fil de fer"
d'Odile VAILLY,
coffret avec quelques outils pour se lancer dans la conception d'insectes
éditions Larousse

Odile Vailly - Coffret Petites bêtes en fil de fer

Algues d'Armorique : l'Atelier MAKI en images























Un grand MERCI à Thierry DUIZET pour cet atelier plein de bonne humeur
BRAVO à tous pour vos beaux maki qui auront sans doute un grand succès.

Un lien pour retrouver le site
des ALGUES D'ARMORIQUE



Bon week-end de Pâques à tous !

mardi 19 avril 2011

Gâteau au chocolat

Gâteau au chocolat dit "d'Yvette, ma mère", proposé par Roseline B.R

Photographie de Michèle Cirès Brigand

- deux œufs,
- 150 g de chocolat noir 70% de cacao,
- 100 g de sucre,
- 4 cuillères à soupe de lait,
- 2 cuillères à soupe rases de farine,
- 125 g de beurre.

Battre à la fourchette les deux œufs et le sucre dans le saladier, ajouter petit à petit la farine et mélanger avec la spatule.

Faire fondre dans une petite casserole à feu doux le chocolat coupé en carrés, le beurre en morceaux et les quatre cuillères de lait.

Verser le mélange fondu dans le saladier. Mélanger. Verser dans un moule.
Placer au four. cuire 30 minutes. Démouler chaud.

Résultat : un gâteau délicieux et moelleux, au goût fort en cacao,

merci Roseline.

Brioche de Pâques





Tout le monde (ou presque) se prépare aux vacances de Printemps dites "de Pâques", c'est l'occasion d'ajouter à la carte des goûters cette délicieuse brioche de Pâques aux bons œufs frais.




Pour une brioche :

600 g de farine,
9 g de levure de boulanger,
150 g de sucre en poudre,
20cl de lait,
100 g de beurre salé mou,
4 œufs.

Mélangez la farine, la levure, une cuillère à café de sucre, le lait tiède.

Pétrissez pour former un pâton homogène et couvrez d'un torchon, laissez reposer et lever 20 minutes dans un endroit chaud.

Reprenez le pâton après le temps de pause et retravaillez le 15 minutes, en ajoutant le sel, le beurre, le sucre et les œufs. Laissez lever la pâte 1 heure, toujours au chaud.

Séparez la pâte en trois morceaux égaux et étirez les de manière à avoir trois cylindres, que vous tresserez. Laissez encore reposer 30 minutes (pendant le préchauffage du four à 200°/th6-7).

Faites cuire pendant 30 minutes.











lundi 18 avril 2011

La cuisine des algues : l'atelier du 23 avril

Anne-Cécile, Martine, Gwenaëlle, Nathalie, Marie-France, Mathilde, Patricia, Nadia, Isabelle, Manon, Christine, Myriam, Katell, Catherine, Corentin.

voici les ingrédients pour l'atelier présenté par Thierry DUIZET :



Ingrédients pour 4 rouleaux qui seront coupés en 4 ou 5 et donneront 16 à 20 sushi crevettes - crudités :
Les feuilles d'algues nori, la natte bambou à maki, ainsi que le riz seront fournis et à régler sur place (8 à 9 euros par participant).
  • 1 beau concombre
  • 1 beau pied de fenouil si vous aimez
  • 10 grosses crevettes roses ou du surimi
  • Du wasabi (EBT peut fournir, pour dépanner)

L'atelier se déroulera en deux temps :

- une introduction sur la consommation
et l'usage des algues en cuisine : agar agar et dégustation d'algues en salade
- la confection de maki.
à samedi tout le monde !