mercredi 1 décembre 2010

Les mendiants

Dimanche dernier c'était le "marché de Noël" à Saint-Agathon organisé par l'APE des écoles du "village", l'occasion de faire faire des petits mendiants aux enfants de passage venus voir le Père-Noël.

Voici une courte histoire et la recette de ces douceurs rapides à réaliser :

La fabrication des mendiants est liée à une "anthropophagie métaphorique".
A la fin du Moyen-âge, point de chocolat ! On désigne les fruits secs sous le nom de mendiants.
A chaque ordre prêcheur était attribué un fruit sec : le père André, prédicateur renommé, aurait expliqué à Louis XIII l’origine de l’attribution d’un fruit sec à chacun des ordres prêcheurs : « on appelle les fruits du carême, quatre mendiants, parce que chacun des fruits qui les composent a pour patron un des quatre ordres mendiants : les franciscains capucins sont des raisins secs, les récollets sont des figues sèches, les minimes ressemblent à des amandes avariées et les carmes ne sont que des noisettes vides."

Les fruits secs rappelaient donc la couleur des robes de ces moines.
La figue grise pour le froc des franciscains et des capucins, l’amande blanche pour la robe blanche des dominicains, la noisette pour la robe brune des carmes, le raisin de malaga, violet foncé comme celle des augustins.

De nos jours, on consomme toujours des mendiants (au chocolat !)



Recette des mendiants au chocolat :

Pour une vingtaine de mendiants

Une feuille de papier sulfurisé,
300g de chocolat noir, au lait ou blanc,
des fruits secs : figues, amandes, noisettes, raisins (si vous voulez faire dans l'historique) et pistaches, aiguillettes d'oranges confites, noix, abricots ...

Le mieux est de travailler sur une surface froide et lisse sur laquelle on pose la feuille de papier.
- Faites fondre le (bon) chocolat noir, au lait ou blanc au bain-marie.
- Déposez sur la feuille une petite cuillère à café de chocolat fondu et étalez-le avec le dos de la cuillère afin d'obtenir un joli disque.
- Sur chaque palet disposez quelques graines.
Laissez refroidir complètement et les mendiants sont prêts !

Aucun commentaire: