dimanche 13 décembre 2009

L' atelier foie gras du 12 décembre

Hugues a mené samedi, un atelier riche en apprentissage et savoir-faire auprès des cuisinières- amatrices, très studieuses et curieuses d'en savoir plus sur le foie gras.
L'atmosphère a vite été chaleureuse et tout le monde a passé un moment très agréable.

Voici en ordre d'actions et en images la préparation du foie gras au torchon présenté par Hugues.


Après une explication en détails sur "Comment choisir son foie gras ?" ...

... il faut se livrer à la délicate opération qui consiste à dénerver le foie.
Rien ne vaut la démonstration, pour apprendre
et c'est avec une attention soutenue que nous écoutons et observons le Chef !



Dénerver, sans s'énerver à la pince, aux doigts, chacune sa méthode, l'application s'impose !



Le résultat : un foie encore entier (on triche un peu en le remodelant) qui a perdu ses nerfs !


Après avoir salé, poivré et arrosé le foie : Opération emballage !
Là aussi la démonstration s'impose ; le foie doit être enfermé dans un étui de film étirable et serré, le film devant être "tendu comme une peau de tambour" dixit Hugues.




Le tout est ensuite enroulé dans un torchon et encore une fois, il faut bien serrer.
Le foie est mis à cuire à l'eau froide, sept à neuf minutes à partir de l'ébullition,
selon la taille du foie.
On le laisse refroidir dans son eau.

Pour bien l'accompagner, rien ne vaut l'oignon : le jaune, le rose ou le rouge selon les goût en compote et accommodé avec du sucre, de la grenadine, du poivre ... accompagné d'une poire caramélisée au vinaigre de framboise ... un délice !




Merci beaucoup à Hugues pour nous avoir offert ses bons conseils,
sa bonne humeur et sa patience ... et pour le Sauternes ...
c'est en effet aussi bon que le Bergerac !

Voilà le résultat testé dès le dimanche midi, avec une compote d'oignons roses et des raisins de Corinthe. A défaut de poire, des pommes douces font l'affaire, avec le vinaigre de framboise.
Le plat a fait l'unanimité !




(je vais me faire gronder, car les liens de mon torchon devaient être un peu lâches :
une peu de graisse s'est glissée au milieu du foie ! Je ferai mieux pour Noël !)


Un super conseil de Hugues : gardez la graisse de votre foie gras dans un bocal en verre au frigo ; cette matière grasse permet de faire d'excellentes pommes de terre sautées.
Allez, c'est l'hiver !!!

7 commentaires:

Katell a dit…

Ce fut un après-midi non seulement instructif mais aussi chaleureux (la concentration ça donne chaud) et trèèèèès convivial!!!!
merci EBT!

Anonyme a dit…

M A
nous n'avons pas pu résister , de déguster ce midi un peu de foie gras ( délicieux )
Un grand merci

brigitte a dit…

Nous aussi MARIANNE, tout est parti !
On va dire que c'était un "brouillon"
avant Noël.
A bientôt, brigitte.

Isabelle a dit…

Ah non tout n'est pas parti chez nous mais nous y avons goûté pour le retour de Manon dont le péché mignon est le foie gras. Merci Hugues, mille mercis, mon foie gras a fait l'unanimité et en plus il est très réussi: pas de marbrure ni de graisse!Et la confiture d'oignons aussi, pas assez caramélisée mais au goût inimitable!J'ai passé une très bonne après-midi et regretté de n'avoir pas pu rester plus longtemps!
Isabelle

brigitte a dit…

@ toutes - Le bureau de l'association tiendra bientôt sa réunion de bilan. Nous aimerions avoir des avis pour fixer les ateliers suivants : quels types d'ateliers (poisson, viande, légumes, dessert ..., les horaires conviennent -ils ? ... A vos remarques sur la messagerie de l'association :

asso.enboutdetable@laposte.net

merci, à bientôt, brigitte

brigitte a dit…

Vous pouvez aussi passer vos messages par le blog.

Des jeunes filles ont proposé un atelier bonbons, nous allons essayer de le mettre en place.

huguesroussel a dit…

confiture d'oignons
1kg d'oignons
4cuilleres à soupe de sucre
2cuilleres à soupe de grenadine
et 2 cuilleres à soupe de vinaigre de framboise
ne
pas oublier de poivrer

a bientot hugues