vendredi 3 juillet 2009

Le cassis, délice de l'été



Un feuillage parfumé
Appartenant à la famille des Grossulariacées (anciennement Saxifragacées), le cassissier est pour les botanistes un groseillier noir (Ribes nigrum). Il est répandu à l'état sauvage dans toute l'Europe, jusqu'en Sibérie et en Asie centrale. C'est un arbuste buissonnant aux feuilles légèrement carminées qui exhalent l'odeur caractéristique du fruit. Le cassis est indigène en Europe, très cultivé en Bourgogne et dans la région de Dijon.

Il a besoin du froid hivernal
Le cassissier a besoin de plus de froid hivernal que les arbres fruitiers classiques. Il prospère mieux en France du Nord, mais les nouvelles variétés sélectionnées par l'INRA d'Angers sont moins exigeantes. Les variétés classiques nécessitent la présence d'une variété pollinisatrice, mais les variétés récentes sont auto fertiles. On lui reproche seulement d'être assez sensible à l'oïdium (maladie du blanc).

Fruits toniques
Le cassis est le plus riche en vitamine C (200 mg/100 g) de tous les fruits européens, le kiwi n'en apportant que 80 mg et l'orange 53 mg. Il renferme aussi beaucoup de fibres, ce qui le rend très digeste. Le cassis est utilisé pour la confection de liqueurs, sirops, jus, glaces, sorbets, pâtisseries, coulis, confitures. On peut le consommer en légume, sauté avec de la viande de volaille. Avant de cueillir une grappe, attendez que tous les fruits soient bien noirs et goûtez pour vérifier. Le fruit peut rester une dizaine de jours sur la plante sans perdre ses qualités. Le cassis se conserve à 0 °C pendant deux à trois semaines sans subir d'altérations notables. Les fruits peuvent être congelés et conservés deux ans. Comptez 2 à 4 kg par pied sur des plantes de plus de quatre ans.

Au soleil, à l'abri des vents froids, en sol non calcaire
Préparez le sol à la fin de l'été. Toutes les terres conviennent sauf celles qui sont très calcaires. Plantez les buissons à 1 m de distance, les tiges à 60 cm. Exposez au soleil dans un endroit abrité des gelées printanières. Effectuer un traitement de fin d'hiver pour protéger les plantes. Ne jamais traiter pendant la floraison.

Une taille sévère durant l'hiver
La taille se pratique en janvier - février. L'arbuste renouvelle son bois en permanence et supporte donc les tailles sévères. Rabattez le buisson à deux ou trois yeux au-dessus du sol après la première année. Réduisez à 30 cm de long les tiges aptes à fructifier, éliminez les autres. Les années suivantes, entretenez la forme buissonnante en gobelet en éliminant les branches les plus anciennes. Les cassissiers sur tige se taillent une fois adultes, les branches coupées à 45° par rapport au tronc.



  • On cultive le cassissier comme fruit de table depuis 1571 et il fut rapidement vanté comme une panacée. Dès cette époque, il était cultivé dans la région de Dijon. La culture s'est généralisée à partir de 1749 seulement, sous l'impulsion de l'abbé Bailly de Montaran qui consacra un ouvrage au " groseillier noir ".

  • La liqueur de cassis a été inventée en 1841 par M. Lagoutte. Le Kir, association de la liqueur de cassis avec du vin blanc a été créé par le chanoine Kir, maire de Dijon après la Libération.

  • La feuille de cassis qui est très odorante, a un effet antirhumatismal son infusion avec des feuilles de frêne et de reine-des prés est souveraine contre l'arthrite. Le bourgeon est très riche en huiles essentielles. Il possède des propriétés anti allergiques, utilisées en homéopathie.

  • Les laboratoires pharmaceutiques extraient du cassis des colorants (anthocyanosides) qui ont la propriété d'accroître la vision nocturne. La vitamine P contenue dans le fruit diminue la perméabilité des capillaires sanguins, ce qui prévient les maladies cardio-vasculaires.

  • Offrir une branche de cassissier en fruits, c'est dire : " vous plaisez à tout le monde ", " vous faites mes délices " ou " vous êtes mon bonheur ". Une grappe : " un froncement de vos sourcils me ferait mourir ". Cette symbolique est identique pour le framboisier.

3 commentaires:

cathulu a dit…

Plein de bonnes idées pour l'utiliser, mreci !:)

Katell a dit…

J'ai les glandes salivaires en action rien que de regarder la photo et lire les premières lignes ;-)
Merci pour ce joli article!

brigitte a dit…

Le cassis est à multiples usages et c'est bon pour la santé !
Merci pour vos commentaires et à bientôt.