mercredi 29 juillet 2009

Confiture de prunes


La confiture de prunes est une confiture de "paresseux/se". Hors mis l'effort de la cueillette, il n'y a rien de plus rapide, ni rien de plus simple.
La difficulté sera peu être d'évaporer l'eau, abondante dans ces fruits pour éviter que la confiture ne soit trop liquide. Il y a une astuce !

- Après avoir rincé et séché rapidement les prunes, ôtez-en les noyaux et pesez-les.
- Versez-les dans la bassine à confiture et ajoutez environ 700g de sucre pour 1kg de prunes ainsi que le jus d'un citron.
- Portez le tout à ébullition. Les fruits vont changer de couleur et se parer d'un joli rouge translucide. Laissez cuire 1/2 heure à feu vif.
- Pour la mise en pot, optez pour une cuillère à trou (genre cuillère à pâtes ou à défaut une écumoire). Avec cet ustensile, prélevez des cuillerées de prune que vous répartirez dans les pots, tout en laissant le feu sous la bassine à confiture.
- Le jus des prunes continue à cuire et va s'épaissir ; il vous faut ensuite le prélever pour compléter vos pots.
- Terminez ensuite en les fermant bien et en les plaçant à l'envers, afin de stériliser l'air resté emprisonné.

Une autre solution (un peu "trichouille") est de rajoutez de l'agar agar, dès les premiers bouillons. L'agar-agar est une algue réduite en poudre, très diététique et biologique que l'on trouve en petits sachets dans les épiceries bio .
Il faut la diluer (1 à deux cuillères à café pour une bassine) dans un peu d'eau froide avant de la mélanger à la confiture. Le résultat est immédiat et toujours réussi, à moins d'en mettre trop !

J'aime bien l'agar-agar, car son utilisation réduit le temps de cuisson et donc d'attente en accélérant la gélification.
Faire cuire longtemps des fruits c'est voir partir les vitamines et parfois voir sa bouteille de gaz "faire 15 jours" !


Des variantes pour panacher les saveurs :

- vous pouvez faire infuser des tiges de menthe dans les prunes, lors de la cuisson. Quelques minutes suffisent. La menthe parfume à merveille et donne une saveur fraîche, bien agréable ;
- les amandes effilées peuvent également servir d'accompagnement. Vous les ajoutez lors de la cuisson ; elles apportent un côté croquant à la confiture ;
- vous pouvez aussi préparer une confiture plus "hivernale" en ajoutant des abricots séchés, des raisins secs, ... des épices et un peu de vieil Armagnac !

3 commentaires:

Katell a dit…

Il ne me reste plus qu'à trouver un prunier ;-)
Merci pour cette alléchante recette!

En Bout de Table a dit…

Je peux te fournir les prunes !

France a dit…

Je pense que je vais rester chez toi car la confiture oui bien pour moi