samedi 27 juin 2009

Pour réduire les risques liés aux pesticides : Charte « Jardiner au naturel ! »


La Bretagne souffre d’une contamination importante des eaux par les pesticides. De sorte que la réduction de l’utilisation des produits phytosanitaires est devenue une question de santé publique. Parmi les divers utilisateurs potentiels, les particuliers et jardiniers amateurs sont concernés.

Nos pratiques doivent donc évoluer.

En tant que porteur de programmes de préservation de l’eau, le SMEGA (Syndicat mixte environnement du Goëlo et de l'Argoat) a travaillé à l’établissement d’un partenariat avec les distributeurs (jardineries) des bassins versants du Trieux, du Leff et de l’Ic pour que l’information sur les pesticides et sur les changements de pratiques apparaisse plus clairement dans les lieux de vente.

Ce partenariat doit se concrétiser sous la forme d’une charte « Jardiner au naturel, ça coule de source » qui marquera l’engagement des différents partenaires : professionnels, associations et pouvoirs publics.

Le principe de base de la Charte consiste à coordonner une action de promotion des techniques alternatives par les surfaces de ventes (agir sur l’offre) et une action d’information et de communication des jardiniers amateurs (agir sur la demande) par le biais notamment des bulletins d’information communaux et intercommunaux.

Une charte qui répond aux enjeux sanitaires et environnementaux

La charte « Jardiner au naturel, ça coule de source ! » est née de la volonté de mieux informer les particuliers sur les problèmes posés par les pesticides tant sur l’eau que sur l’environnement et la santé publique. Le fait est avéré : les teneurs excessives en désherbants retrouvés dans les eaux nuisent à la faune aquatique et génèrent des coûts de traitements importants pour tenir les normes de production d’eau potable. Trop souvent présentés comme une solution incontournable d’entretien du jardin et des abords de la maison, les pesticides nuisent à la santé humaine et perturbent les équilibres écologiques.

Des engagements précis

En signant la charte, les enseignes s’engagent à :

- Former leurs vendeurs aux solutions sans pesticides ;

- Disposer en magasins du maximum de solutions sans pesticides ;

- Décliner les supports de communication créés par les pouvoirs publics et les associations ;

- Apporter à chaque client demandeur d’un conseil, une information sur les risques et sur les solutions sans pesticides.

De leur côté, les pouvoirs publics et les associations s’engagent à :

- Former les vendeurs des jardineries signataires sur les risques liés aux pesticides et sur les solutions sans pesticides ;

- Concevoir des outils de communication et les mettre à disposition des jardineries ;

- Prendre en charge un plan de communication en direction du grand public visant à promouvoir les solutions sans pesticides ;

- Evaluer la mise en œuvre de la charte à travers différents outils (enquête consommateur, enquête sur la mise en place des supports, enquête qualitative, recueil des chiffres de vente).


Des associations engagées

La mise en place de la charte est initiée en partenariat avec les associations locales, parties prenantes de la démarche.

Sur le territoire concerné, les associations associées à la démarche sont les suivantes : Eau et Rivières de Bretagne, Côtes d’Armor Nature Environnement, Association pour la protection des bassins versants du Frout et du Trieux, Bretagne Vivante - Section Trégor Goëlo, De la source à la mer, CLCV, Société d'horticulture de la Côte du Goëlo, l’AAPPMA St Brieuc-Quintin-Binic, (ARPE), (CANE).

Des jardineries attendues

Sur le territoire des bassins versants du Trieux, du Leff, de l'Ic et des ruisseaux côtiers, 20 jardineries ont été pressenties pour participer à la charte.

13 d’entre elles ont été enquêtées et se sont positionnées de façon favorable pour leur adhésion.

7 peuvent être signataires en 2009, répondant au critère de formation obligatoire de leurs vendeurs (ces 7 jardineries ont assisté aux journées de formation).

Les jardineries signataires sont : Bricomarché – Saint Agathon ; Gamm Vert – Guingamp ; Gamm Vert – Lézardrieux ; Magasin Vert – Paimpol ; Gamm Vert – Lanvollon ; Gamm Vert – Saint Quay Portrieux.


N'hésitez donc pas à poser des questions aux vendeurs qui sont là pour nous informer.



Aucun commentaire: